Multithumb found errors on this page:

There was a problem loading image 'images/stories/lechia gdansk5.jpg'
There was a problem loading image 'images/stories/lechia gdansk5.jpg'

Protest du Lwy Polnocy Lechia GdanskLa fermeture à durée indéterminée de cinq stades de première division, et l’interdiction aux fans de quitter, loin des territoires pendant toute la ligue: ces éléments font partie d'un ensemble de mésures répressives prises par le gouvernement Polonais la semaine dernière après la montée de la pression publique à travers l'Europe en vue du prochain Euro 2012.

 

Leur objectif principal est de lutter contre la violence en cours dans le football Polonais, avec le déclenchement immédiat d’incidents étant violents lors de la finale de la récente Coupe entre Legia Varsovie et Lech Poznan qui a attiré l'attention des médias dans toute l'Europe entière. FSE déclare que ces mésures sont vouées à l'échec.

 

En tant que représentant européen du réseau des supporters de football, avec des membres dans 36 pays, par la présente, FSE réaffirme clairement et sans ambiguïté notre rejet de toute forme de violence et de discrimination. Nous soutenons toute démarche raisonnable et diversifiée qui peut conduire à une prévention durable des problèmes existants dans le football en Europe. C'est précisément pour cette raison que nous sommes très préoccupés par les dernières réactions du gouvernement, aux violents incidents dans le football en Pologne.

Tous les fans, y compris ceux qui sont pacifiques et conscients de leurs responsabilités, de la première à la cinquième division, devraient maintenant porter les pôts cassés pour les fautes d'une minorité, et pour la négligence des problèmes longtemps existants avec la violence et la discrimination dans le football polonais. De nombreux exemples internationaux de ces dernières années ont montré, cependant, qu'une telle briève stratégie, de punition collective de l’ensemble des fans au complet, ne conduit pas à l'isolement d’une minorité de malfaiteurs, mais plutôt, il peut en résulter un sentiment de solidarité avec eux, par une grande partie de fans de base. Les Groupes de Hooligans, ou même les partis politiques, souvent d'extrême droite - sont souvent les premières personnes qui tentent de tirer profit de ces situations à leurs propres fins, pour gagner le soutien des fans.

C'est pourquoi nous lançons un appel urgent aux institutions en Pologne afin de reconsidérer leur dernière approche. Nous préférerions beaucoup de voir une volonté de la part de ceux qui en ont l'autorité d’entamerer un dialogue constructif et axé sur les incidents les plus récents avec toutes les parties intéressées, y compris les supporters, et de travailler ensemble sur une solution commune à long terme, au profit d'un EURO2012 pacifique et au-delà.

Dans le cadre des préparatifs de l’EURO 2012, il ya eu déjà un certain nombre de mésures exemplaires et prometteuses, prises dans cette direction, avec l’élaboration des premiers projets de prévention des fans et la participation des fans dans la planification du tournoi, par exemple avec Lechia Gdansk, Slask Wroclaw et à Varsovie Polonia. En conséquence, un nombre croissant de supporters polonais ont exprimé ouvertement leur volonté de prendre plus de responsabilités au cours de l'année écoulée. Ils ont pris part à des initiatives sociales et à des activités pour prévenir la violence et la discrimination, et ont même lancé des activités elles-mêmes. Les mésures à court terme, l'impact négatif de l’intervention répressive contre l'engagement de ces fans, sont donc contre-productives et pourraient porter une atteinte mortelle à ces développements positifs.

L'expérience acquise ailleurs en Europe, notamment en Angleterre et en Allemagne, a démontré qu'une amélioration durable et stable de la situation concernant la violence dans le football ne peut être réalisée seulement, qu’avec le soutien et la participation des fans, non pas par l'imposition de mésures à leur encontre.

Par conséquent, il reste aux supporters polonais, la responsabilité de réagir de manière appropriée. FSE appelle donc non seulement aux institutions polonaises, mais aussi à tous les fans polonais de ne pas se laisser entraîner dans des comportements destructeurs, par leur colère et leur frustration au sujet de ces mesures disproportionnées de punition collective, ou de se laisser entrainer par les intérêts des partis politiques et des promesses à court terme dans les prochaines élections, si difficile que celà puisse paraître.

Au contraire, il est important, surtout maintenant, de continuer à se battre pour l'auto-critique et auto-régulation de prévention de la violence et de la discrimination parmi les fans partout où cela a déjà commencé, et le coup d'envoi de tels processus où ils n’ont pas encore été établi. EN MÊME TEMPS, les fans devraient exprimer, pacifiquement , leur opposition aux mesures gouvernementales prises. Ces formes d'engagement et les moyens créatifs de protestation devraient alors démontrer au monde que la majorité des supporters polonais font partie de la solution, et non pas du problème, qu'ils peuvent être le cœur et l'âme d'une scène de football polonais attrayante et un tournoi festif d’EURO 2012.

Contact

Football Supporters Europe eV

Koordinationsbüro

Postfach 30 62 18
20328 Hamburg
Germany

Tel.: +49 40 370 877 51
Fax: +49 40 370 877 50
Email: info@fanseurope.org

Mentions légales