testJeudi, 20 septembre 2018
09:00

Le 19 mai dernier, les supporters de l’Eintracht Francfort ont non seulement célébré leur victoire en Coupe d’Allemagne, mais aussi leur retour en Coupe d’Europe après 5 années d’absence. Le premier déplacement de la campagne européenne 2018-19 s’annonçait historique, avec des milliers de supporters accompagnant leur équipe.

La sanction de l’UEFA contre l’Olympique de Marseille a jeté une première ombre au tableau, faisant des supporters de l’Eintracht les “victimes collatérales” d’une décision disciplinaire contre le club français. En imposant à l’OM de jouer son premier match à domicile à huis clos, l’organe disciplinaire de l’UEFA n’a pas seulement sanctionné des dizaines de milliers de supporters marseillais pour le comportement d’une minorité et les manquements de leur club, il a aussi privé les supporters de l’Eintracht du droit à supporter leur équipe. Cette sanction n’est rien d’autre qu’une punition collective et nous appelons l’UEFA à mettre fin à ces mesures disciplinaires injustes.

Des centaines de supporters allemands ont néanmoins décidé d’accompagner leur club à Marseille, visitant la France comme des dizaines de millions de touristes chaque année. Le lundi 17 septembre, 4 jours seulement avant le match, l’Eintracht Francfort et ses organisations de supporters ont été informés de la publication par la Préfecture de Police des Bouches-du-Rhône d’un arrêté les interdisant de circuler dans la ville le jour du match. Ou du moins ceux se “prévalant de la qualité de supporter de l’Eintracht Francfort ou se comportant comme tel...”

Hier, Football Supporters Europe (FSE), l’Association Nationale des Supporters (ANS) et l’Eintracht Frankfurt ont conjointement déposé des recours en référé devant le tribunal administratif de Marseille, contestant la légalité de l’arrêté préfectoral afin de permettre aux supporters de l’Eintracht de visiter Marseille sereinement. L’audience aura lieu aujourd’hui à 10:00.

Nous sommes convaincus de l’invalidité des arguments utilisés par la Préfecture de Police. Lors du dernier match européen de l’Eintracht en France, 13.0000 supporters allemands avaient fait le déplacement à Bordeaux pour un match jugé sans “aucun incident particulier” par le DDSP de la Gironde. Aucune rivalité particulière entre les supporters de Marseille et de Francfort ne saurait justifier un dispositif de sécurité spécifique. Enfin, nous remettons fortement en question l’affirmation de la Préfecture de Police quant à son incapacité à encadrer quelques centaines de supporters de l’Eintracht, alors que de plus de 10.000 supporters allemands étaient attendus à Marseille avant l’annonce du huis clos.

Nous appelons donc les autorités françaises à reconsidérer leur décision et à accueillir les supporters de l’Eintracht à Marseille. Nous sommes prêts à défendre la liberté de circulation qui devrait prévaloir pour tout citoyen de l’UE, supporters de football compris. Quelque que soit le résultat de l’audience du jour, nous prendrons les dispositions nécessaires pour porter l’affaire devant les juridictions nationales et européennes, afin de remettre en question le traitement spécifique imposé aux supporters de football par les autorités locales.

Signataires: Association Nationale des Supporters, Football Supporters Europe, Frankfurt Fan Club Verband e.V., Eintracht Frankfurt Fan- und Förderabteilung, Nordwestkurve e.V., Ultras Frankfurt

Contact

Football Supporters Europe eV

Koordinationsbüro

Postfach 30 62 18
20328 Hamburg
Germany

Tel.: +49 40 370 877 51
Fax: +49 40 370 877 50
Email: info@fanseurope.org

Mentions légales